Un jardin partagé place Ste-Madeleine

Le lundi 23 mars 2009, la ville confiait à l’AHBAK le soin d’un parcelle sur la place Ste-Madeleine. Cet article a été rédigé a posteriori, trois ans après la création du jardin. Depuis 2009, ce dernier a pris de l’importance. Un engouement certain pour les jardins et composteurs de quartier s’est confirmé. On nous demande souvent comment ce jardin a été créé. Voilà l’histoire, selon le vécu d’une de ses jardinières, Christiane Goetz, également présidente de l’AHBAK…A l’Ahbak, cela faisait un bout de temps que l’idée d’investir une place par un jardin, de s’approprier une parcelle nous titillait. Pour en savoir plus là-dessus lire l’article « D’où vient la création du jardin Ste-Madeleine ? » .

Décembre 2008. – En 2008, en novembre, lors d’une réunion de l’association, nous évoquons la possibilité de créer un jardin partagé près du « silo » à grains place Ste-Madeleine ou tout du moins de planter entre les deux écoles maternelles et primaires au pied des arbres, nouvellement plantés. Nous prévoyons cela pour décembre, avant la Ste-Catherine. Mais la mairie de proximité nous conseille d’attendre, ces parcelles-là n’étant pas totalement fini d’être plantées.

Mars 2009.- Voilà le rappel des évéments, résumé tirée d’un courriel rédigée par Christiane Goetz, présidente de l’association, aux membres pour les prévenir des événements.

♦ Mardi 17 mars, vers 19h, Sébastien Grosse, chargé de mission auprès de la mairie de quartier, m’appelait pour nous demander de repousser les plantations: des arbres installés en novembre sont en mauvais état et le fournisseur doit intervenir ; des plantes à installer aux pied des arbres ont été commandés par la Ville: proposition de les faire planter, par les enfants des écoles en remplacement des nôtres. Refus de ma part: « vous nous avez déjà fait le coup en novembre et savez depuis cette date que nous envisageons la plantation au printemps, de nos propores plantes »

Jeudi 19 mars : lors de la réunion des Ateliers d’Animation des quartiers, Michèle Seiler, l’adjointe de quartier, introduit en précisant qu’il ne s’agit plus de Comité d’Animation Prévention (travail sur la sécurité) mais d’un lieu où porter des projets et non traiter des problèmes, de confrontation d’expériences et de manières de faire,  où traiter la qualité de vie « pour tous âges », où développer une logique de projet partagé et concerté. Bouleversement pour nombre de participants… J’interviens au nom de l’Ahbak et du Cardek pour parler plantations, trame verte… La présidente de l’association des commerçants Ste-Madeleine est ma voisine et approuve nos plantations. 2 groupes de travail sont créés: animation des places et mise en végétation. Je suis prévenue d’une visite sur site ste Madeleine, lundi 18h.

Lundi 23 juin (Christiane, Joséphine) à 17h: rendez-vous avec M. Gintzburger, chargé de mission « exploitation réseau, environnement et propreté » ayant en charge la campagne « zéro phyto »: il soutien notre initiative. Expérimentations à envisager: mais ne confirme pas l’intérêt de débuter à  la Krutenau (évoqué lundi dernier). Echange sympathique que nous détaillerons: nous remet un beau classeur vert.

Le même jour à 18h30, sont présents, place Ste madeleine:  Frédérique Gras, Sébastien, Eric Poinsot, le jardinier chef du secteur M. Rogel, le jardinier responsable de l’entretien du secteur M. Méline, les 2 directrices d’écoles. Nous examinions les tristounettes parcelles où nous envisagions de planter et les jardinniers de la Ville confirment que peu de plantes s’épanouiront vraiment. Après moultes palabres (pauvreté des sols, ombre, qualité des plantes…) les 2 jardiniers nous proposent le grand rectangle (la terre est bien plus belle) que nous pourrons utiliser en totalité afin de débuter un jardin partagé. Une convention nous sera proposée en septembre (mon commentaire: si nous n’avons pas fait de dégâts et effectivement entretenu). Et Frédérique Gras plantera ses spirées au pied des arbres avec l’école maternelle d’ici quelque temps.

A ce soir pour le bêchage: 18h

A demain pour les plantations: à partir de 16h

 

 

Une réflexion sur “ Un jardin partagé place Ste-Madeleine ”

Les commentaires sont fermés.