Archives pour la catégorie Actualités

Antennes-relais : 11e stammtisch de l’AHBAK

Une nouvelle antenne-relais dans notre quartier ?

Strasbourg avait été choisie en 2009 pour être l’une des 16 villes ayant à tester l’abaissement de l’exposition aux radiofréquences des antennes-relais dans le cadre d’une expérimentation nationale mise en place suite au «Grenelle des ondes». Aujourd’hui à la Krutenau, une nouvelle antenne va être installée rue de Lausanne, alors que l’expérimentation n’a pas abouti. L’Ahbak organise un stammtisch sur le sujet le 15 décembre. Continuer la lecture de Antennes-relais : 11e stammtisch de l’AHBAK

Le jardin partagé le plus rapide de Strasbourg

Entre la proposition de la ville en juillet 2011 et aujourd’hui, une parcelle jardinée de 40 m2 est en train de naître au début de la rue du Jeu-de-Paume (face au n°1 et 3), près de l’angle formé avec la rue de Saint-Gothard à la Krutenau. Les travaux ont commencé lundi 7 novembre. Ce sera l’un des plus petit jardin partagé de Strasbourg mais aussi le plus rapidement conçu et installé. Continuer la lecture de Le jardin partagé le plus rapide de Strasbourg

Manufacture : Cahier des attentes

L’AHBAK a co-animé la Commission « Manufacture des Tabacs » au sein du Conseil de quartier Bourse-Esplanade-Krutenau qui s’est auto-saisi de ce dossier dès l’été 2009.

Cette commission, composée de membres du conseil de quartier et d’habitants, a consulté à différentes reprises les forces vives du quartier: associations, établissements scolaires, acteurs économiques et socio-culturels…
Cette consultation a abouti à la rédaction d’un cahier des attentes, recensant ainsi les besoins et souhaits des habitants et des acteurs structurants du quartier. Continuer la lecture de Manufacture : Cahier des attentes

Le jardin obtient la une

Quelles ne furent notre surprise et notre fierté de constater que l’Université populaire de la Krutenau avait choisi, pour la une de son programme 2011-2012, une photo du jardin partagé de Ste-Madeleine !

Preuve qu’au bout de deux ans et demi d’entretien régulier, ce lopin de terre a gagné en poésie, sur le terrain et sur le papier.